Fatah BOUDIA

Comédien

Fatah BOUDIA, Comédien

Actualités

En Mars 2017 sur le tournage du long-métrage de Philippe MECHELEN et Julien HERVE “Le doudou“ avec Kad MERAD et Malik BENTAHLA ,

Mai 2017 en création pour une nouvelle adaptation de Knock, de Jules ROMAINS

et le 20 avril 2017 il rejouera « Petits crimes conjugaux » au C.C.V.A de Villeurbanne.

 

Fatah BOUDIA s’est formé au Conservatoire de Villeurbanne (Ecole de théâtre de l’Iris) et au sein de la compagnie Imaginoir sous la direction de Cyril Tournier.

En parallèle, il étudie le chant et les techniques vocales à l’ENM de Villeurbanne et au Conservatoire de Vaulx-en-Velin.

 

En 2013, il est à l’initiative de la création de la compagnie du Vers Sot. Cette même année il réalise sa première mise en scène avec l’œuvre de Griselda GAMBARO, traduit par Françoise THANAS “Les murs, titre original Los Paredes“ avec la Compagnie du Vers Sot.

 

Au théâtre, il joue actuellement le rôle de Gilles, écrivain amnésique pour “Petits crimes conjugaux“ avec la Compagnie du Vers Sot et le rôle de Marcel pour le spectacle “Marcel et Marie“ création de la compagnie cour et Jardin.

 

 

Il collabore avec différentes compagnies dans “Knock“ de Jules Romains avec la Compagnie de la presqu’île, “Gravats“ création corporelle de la compagnie Imaginoir Théâtre, “Yvonne Princesse de Bourgogne“ de Witold Gombrowicz avec la Compagnie Pas d’Ici. Il participe à la création de Frédéric Fisback : “Mademoiselle Julie“ d’August Strinberg au Festival In d’Avignon 2011 avec Juliette BINOCHE et Nicolas BOUCHAUD.

 

Fatah expérimente également le théâtre de rue avec la compagnie «Royal Magic Beans» pour deux créations et la comédie musicale avec le spectacle “Cabaret 36“.

Coté caméra, il interprète des rôles différents pour des courts-métrages dont “La traversée“ qui reçoit le prix de la réalisation au festival du C.L.A.C 2016. Pour la télévision il joue dans un épisode de la série “ Cherif “.

 

Il a également travaillé sur une série de pastille vidéo avec la compagnie les chariots de Thespis. Ce travail s’est fait en lien avec l’hôpital de jour du Vinatier, en collaboration avec le personnel soignant . Cela consistait à reproduire des situations avec des intentions claires et distinctement identifiables. Ce matériau à destination des patients schizophréniques est ensuite utilisé par l’équipe médicale dans le processus thérapeutique.

 


Dates à retenir:

25 Janvier: Knock au CCVA (Villeurbanne)